Arbres et arbustes

« Kilmarnock », un saule pleureur miniature

« Kilmarnock », un saule pleureur miniature


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vous connaissez certainement ses branches qui se couvrent au printemps de chatons veloutés… Avec son port compact, le saule « Kilmarnock » convient bien aux petits jardins et aux balcons.

Forme pleureuse du saule marsault, créé en Angleterre au XIXe siècle, le salix caprea « Kilmarnock » (autrefois appelé « Pendula ») est un arbre en forme de petit parasol, particulièrement décoratif. À la fin de l’hiver, ses branches nues présentent des pompons blanc argenté qui s’ouvrent au printemps sur des bouquets d’étamines dorées. À l’automne, ses longues feuilles prennent de belles nuances cuivrées.

Grâce à son port compact et à sa taille réduite (son tronc ne peut atteindre plus de trois mètres de haut), ce saule est idéal pour apporter une note originale aux petits jardins, mais aussi à vos massifs.

Kilmarnock : une culture facile

Moins sensible aux maladies que les grands saules pleureurs, le « Kilmarnock » tolère toutes les terres à condition qu’elles soient humides. Il sera particulièrement heureux près d’une pièce d’eau, bien qu’elle n’ait rien d’indispensable.

Installez-le de préférence au printemps, au soleil et à l’abri des vents forts. Pensez à le tuteurer les deux premières années car ses racines sont superficielles. Associez-le à des graminées pour jouer sur les textures et à des bulbes précoces pour mettre en valeur ses chatons au printemps.

En bac, plantez-le dans un mélange moitié-moitié de terre argileuse du jardin et de terreau. Veillez à l’arroser régulièrement.

L’entretien du saule Kilmarnock

Il est relativement facile. Contentez-vous de bien tailler ses rameaux chaque printemps pour favoriser la croissance (les chatons apparaissent sur les pousses d’un an) : rabattez-les à 5 cm de leur branche d’origine, puis appliquez un mastic cicatrisant. En automne et au printemps, vous pouvez procéder à un traitement préventif à la bouillie bordelaise.

Si vous le cultivez en bac, faites un apport d’engrais pour tomates ou fraisiers d’avril à septembre.

Laure Hamann (Crédit visuel : La Plante du Mois)

A lire aussi : le saule crevette, un arbuste à découvrir


Video: La BOUTURE un MOYEN POUR DÉBUTER le BONSAÏ NEJIKAN BONSAI (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Rowin

    A mon avis ce n'est que le début. Je vous suggère d'essayer de regarder dans google.com

  2. Mayo

    pas nouveau,

  3. Woden

    Quels mots ... la pensée phénoménale, admirable

  4. Shilo

    Vous avez tort. Je suis sûr. Essayons de discuter de cela. Écrivez-moi dans PM, cela vous parle.

  5. Nikohn

    Informations précieuses

  6. Adir

    À mon avis, vous avez tort. Discutons.



Écrire un message